Trips 'n' Pics - Home Suisse home !
Parcs Trips Fiches Focus News Acceuil Livre d´or Contact
Home Suisse home !Home Suisse home !
Parcs visités
» Pradaschier
Nous sommes en presque 2006 après Jésus Christ. Tout notre continent est envahit par l'Euro… Tout ? Non ! Un pays peuplé d'irréductibles confédérés résiste encore et toujours à l'envahissante monnaie unique. Ce pays, la Suisse que ça s'appelle, est entouré des camps retranchés de Mozarémonhum, Nonhoréférendum, Macapitalèrum et Neunundneunzigluftbalum.

Donc voilà, maintenant que vous savez où c'est (non non, pas Dantonrectum), vous allez me demander, pourquoi faire un Trip Report sur la Suisse. J'aimerai bien vous dire : « Ah la Suisse, ses grands parcs d'attractions, ses manèges sensationnels », mais non, y a que dalle, à côté, la France fait figure d'avant-gardiste en la matière ! Il y a eu à un moment un projet de Jura Suisse Park mais Spielberg a menacé de faire un procès si jamais ça se concrétisait, allez savoir pourquoi… Après y a toujours les constructeurs : B&M c'est suisse, Intamin, c'est suisse aussi, Giovanola, c'était suisse et y en a encore quelques autres ! Mais bon voilà, tout cela ne peut pas faire oublier que niveau montagnes russes, surtout depuis que le Grand8 de Happyland nous a quitté, c'est quand même la misère !

Enfin ça n'explique toujours pas pourquoi ! Alors pourquoi nom de dieu ? ? Ben voilà, c'est l'hiver, les parcs sont fermés, circulez y a rien à voir, donc un petit article sur la Confédération Helvétique, pourquoi pas… Donc sans plus tarder, voici un petit florilège de ce presque beau pays qu'est la Suisse.

La Suisse : 7.3 millions et des poussières d'habitants répartis sur 41325m² dans 26 cantons, parmi lesquels Bâle, très connu pour son trou ou Vaud qui est, contrairement à ce que l'on croit souvent, bien plus grand qu'une vache, même Milka. Shaffhouse qu'avec une meilleure vanne, peut être j'Uri...

Niveau langues parlées, il y a bien sûr le Schwizerdütsch (incompréhensible), le Français (incompréhensible dès que l'on dépasse les 700m d'altitude tellement l'accent est fort), l'Italien (sûrement incompréhensible aussi) et le Romanche, encore parlé paraît-il par une poignée d'irréductibles (eux-mêmes irréductibles donc) et dont voici un petit aperçu, juste pour le plaisir :

En l'aurora la damaun ta salida il carstgaun,
spiert etern dominatur, Tutpussent!
Cur ch'ils munts straglischan sura,
ura liber Svizzer, ura.
Mia olma senta ferm,
Mia olma senta ferm Dieu en tschiel,
il bab etern, Dieu en tschiel, il bab etern.

Voilà c'était l'hymne suisse en Romanche ça… Conclusion : incompréhensible !

Continuons. La capitale c'est Berne, bon ça je pense que vous le savez… Le système politique… Alors là j'aimerai bien vous l'expliquer, mais moi-même je n'ai jamais trop compris comment ça marchait. Y a beaucoup de votations à tout va, donc le dimanche, faut souvent se dépêcher de prendre sa douche dans la chambre de bain, s'essuyer avec son linge, accessoirement mettre de côté la pelure des œufs, prendre la voiture et franchir je ne sais combien de contours pour finalement arriver à bureau de vote, être sur le ballant entre oui et non, puis finalement glisser son petit bulletin dans une fourre puis dans l'urne. A voté !

Pour ce qui est de l'Histoire et des personnages célèbres indispensables à connaître pour briller en société, en plus de Stéphane Eicher et du gars de la pub Ovomaltine, il y a Guillaume Tell. Il s'était lancé il y a fort longtemps dans la confection de compote de pomme broyée à l'arbalète mais hélas ça n'a jamais trop marché… Par contre, sa descendante Sophie, elle, s'en est plutôt bien tiré en se lançant dans l'hôtellerie de luxe et possède aujourd'hui une des chaînes d'hôtels les plus connues au monde !

Niveau géographie, à moins d'être complètement aveugle, on aura vite fait de constater que la Suisse n'est pas ce plat pays qui est le mien. Donc y a beaucoup de montagnes et aussi un paquet de lacs, dont le plus grand est le Lac de Genève que tout le monde, sauf les Genevois, appelle Lac Léman. En même temps, en allemand on dit Genfersee, Genf étant Genève dans la langue de Goethe… On pourrait disserter là-dessus des heures, on dit souvent que les Suisses ne sont pas trop pressés, donc y a pas le feu au lac (Léman, de Genève, choisissez votre camp).

Bon bref, il y a des montagnes, et les montagnes, c'est très cool, surtout en hiver pour faire du ski ! Vous avez du entendre parler de St Moritz, c'est dans un James Bond avec Roger Moore qui lui-même a un chalet à Crans Montana, une autre station de sports d'hiver… Ok, comme tout le reste, c'est pas simple ! Personnellement, en plus de l'ivresse de la vitesse, le vent dans la figure et la neige sous le manteau quand on se ramasse la gueule, j'aime aussi le ski pour ses magnifiques installations mécaniques ! Aaaah, un téléphérique débrayable Doppelmayr – Garaventa avec leurs cabines 24 personnes, leur double système de câbles tracteurs pour résister à des vents jusqu'à 100km/h et leur système à pneus d'accélération et décélération… Bon un télésiège débrayable 8 places avec bulles et sièges chauffants c'est pas mal non plus… Mais ça y a qu'en Autriche, c'est la dech…

Pour le ski, le mieux, c'est le Valais, c'est même là que va Roland Mack ! Ben oui, pourquoi vous croyez qu'il y a pleins de poster de Chandolin dans le quartier suisse d'Europa Park ? ? Y a Crans Montana aussi (avec Roger Moore donc), Verbier, Saasfee (ou Saasfee pas, ça dépend de ton envie), Zermatt et son Matterhorn, bref pleins de stations bien sympas où le forfait passe rarement en dessous des 50chf même quand il fait un temps pourri et que toutes les remontées sont fermées !

Enfin, quand il fait moche, on peut toujours aller se réfugier dans la cave, non sans être auparavant arrivé en luge, de nuit, en empruntant des chemins méga raides et méga verglacés ou en étant allé déguster LA fondue de la mort qui tue de Simone. Je parle de cave, mais c'est pas n'importe quelle cave ! Je parle de celle dont on ne ressort qu'en titubant, de celle où le Fendant coule à flot, où le fromage se racle chaud sur la meule, où les coques de noix volent bas et où les fous rires sont forcément nerveux vu les caisses qu'on s'y prend, on parle même de cuite fédérale à ce niveau ! Bref c'est souvent la riclette après la raclette mais j'ai quand même quelque uns de mes meilleurs souvenirs de soirées dans cette cave ! Les hortensias juste à côté, je sais pas trop par contre…

Autre moyen de passer une soirée agréable, la cabane de la Tièche ! Faut s'imaginer un coin encore plus reculé qu'Alton Towers… Vous voyez le trou du cul de la Suisse ? Genre Chermignon d'en haut ? Ben c'est encore plus paumé que ça ! Enfin, comme tous les petits coins de paradis, une fois qu'on y est, c'est le grand bonheur ! Seul petit problème, les cornichons ont tendance à faire du rase motte... pour atterir dans votre Smirnoff Ice !

Si niveau parcs d'attractions, c'est quand même bien le Désert de Gobi, au moins la Suisse se rattrape avec les parcs aquatiques, faut croire qu'ils aiment bien aller baigner les autochtones ! Les deux gros sont Aquaparc au bord de Lac Léman et Alpamare au bord du Lac de Zurich (là on dit Lac de Zurich, tant pis pour ceux qui habitent au bord du lac mais pas à Zurich et qui ne sont pas contents). Chacun d'eux possède une dizaine de glissades, c'est à dire toboggan en VF, la traditionnelle piscine à vague et tout le toutim indispensable.

Si niveau déco, Aquaparc et avec son ambiance tropicale surpasse largement Alpamare et son vieux carrelage blanc et brun, niveau toboggans, la c'est le contraire ! Aquaparc, c'est du classique… Y a un toboggan rapide assez foune mais le reste, on s'en lasse assez vite, voire on s'en passe et je parle là de cette catastrophe de soupière nommé Tortuga's Hurricane qu'on ferait mieux d'appeler rabot à dos ! Franchement, une glissade qui fait mal partout, ça fait droit chier la caque !

A Alpamare, c'est largement mieux, plus original, parfois assez dément comme la descente en bob, sans doute le toboggan le plus violent que j'ai jamais fait non de d'zou, mais aussi un des plus hilarants. Y a aussi les bouées une personne qui m'ont déçues en bien avec leur petit airtime bien flippant ainsi que le Tornado, là aussi une soupière, mais en canots cette fois-ci, donc qui ne fait pas bobo ! Ajouter à cela une partie thermes pour se détendre un peu et la rivière déchaînée avec son phénoménal courant. Le mieux pour la visite, c'est de venir en hiver, de nuit ! Les toboggans dans le noir total avec de temps en temps des passages en extérieur pour bien se peler les miches, y a que ça de vrai !

Autres manière de s'amuser en payant très cher : les Alpine Coasters. La Suisse en compte cinq, j'en ai testé trois. Si les modèles de Saasfee et de Buttes sont assez anodins, celui de Churwalden est bien plus bon et vaut largement le détour et les 18chf réclamés pour une descente. C'est le deuxième plus long circuit au monde avec plus de trois kilomètres de descente, je ne sais combien de virages, de bosses, de zigzag. Vraiment de la bonne came, dommage que ce soit si cher enfin, faut être fou pour passer à côté de ça, ou bien !

Bon ben les enfants, je crois qu'on a fait le tour… Il ne me reste plus qu'à vous dire à la prévoyance sans oublier un joyeux Noël et une très bonne année !

Recherche
L'actualité